Communiqué de Presse

Enquête de Michael Page dans le secteur de la santé en Belgique :

  • Un professionnel sur trois craint de perdre son emploi
  • Le marché est en pénurie de profils techniques hautement qualifiés

 

Bruxelles, le 26 février 2014 – Le cabinet de conseil en recrutement Michael Page a sondé près de 1 200 professionnels du secteur de la santé (industries du médicament et des technologies médicales) en Belgique  .

Un secteur en pleine mutation, ce qui génère des inquiétudes auprès des salariés : 33% des sondés sont en recherche active d’un nouvel emploi !

La majorité des répondants sont actifs dans l’industrie du dispositif médical (45%), pharmaceutique (31%) ou des biotechnologies (6%) et occupent principalement une fonction dans les départements Ventes & Marketing, Qualité et Affaires Réglementaires, Recherche et Développement. 63% sont des hommes et 37% des femmes, de niveau universitaire, âgés de 30 à 49 ans pour 84% d’entre eux.

Un professionnel de la santé sur trois inquiet pour son emploi

Selon l’enquête de Michael Page, 33% des répondants se sentent « un peu insécurisés » ou « fortement insécurisés » en ce qui concerne leur emploi. La principale raison de leur inquiétude est la restructuration en cours dans leur entreprise (48% des répondants) ou celle qui est pressentie dans un avenir proche (24%). Les opérations de fusion-acquisition sont une autre source d’incertitude (8% des répondants).

Par ailleurs, 33% des personnes sondées sont en recherche active d’un emploi tandis que 48% se disent en recherche passive et sont donc à l’écoute du marché. Sans surprise, 84% visent un contrat à durée indéterminée s’ils changent d’employeur et 65% escomptent un salaire supérieur à leur rémunération actuelle. Raphaël Simon, Senior Consultant Healthcare & Life Sciences chez Michael Page, rappelle que les années 2000 ont été marquées par de nombreuses restructurations, fermetures de sites et fusions d’activités pharmaceutiques de grands groupes. « Aujourd’hui, les effectifs employés dans les fonctions ‘ventes et marketing’ ont baissé et il y a trop de demande par rapport aux offres d’emplois disponibles. Les opportunités se situent clairement dans le biopharma, les produits innovants, la thérapie cellulaire et les nanotechnologies. Les grands conglomérats s’endettent dans le but d’acquérir des sociétés qui maîtrisent ces techniques innovantes parce qu’elles constituent l’avenir du secteur. L’enjeu est donc de trouver des profils techniques hautement qualifiés pour répondre à cette évolution. »

Dans leur recherche d’un nouvel emploi, les répondants privilégieraient Internet (57%) – LinkedIn apparaissant comme le principal canal de recherche en ligne - et les chasseurs de têtes ou agences de recrutement (32%). Grand perdant de ce sondage : la presse écrite.

Investir dans la mise sur le marché et le remboursement des médicaments

Interrogés sur les aspects qui nécessitent davantage d’investissement au sein de leur entreprise, 58% des sondés estiment qu’il faut investir dans le marketing, l’accès au marché et les procédures de remboursement des médicaments. Raphaël Simon : « L’autorisation de mise sur le marché est une étape essentielle de la commercialisation d’un nouveau produit. Un produit mal remboursé n’aura pas sa place dans les pharmacies parce que les médecins privilégieront un médicament remboursable. Les profils de pharmaciens  spécialisés en affaires technico-réglementaires sont particulièrement recherchés dans ce cadre. Ce sont généralement des diplômés en économie de la santé, hautement qualifiés et extrêmement bien payés (entre 120 000 et 130 000 euros par an). »

Pour les personnes interrogées, les efforts doivent également se porter sur la recherche et le développement (49% des répondants), ainsi que les ventes (38%).

A propos de Michael Page

Coté à la bourse de Londres depuis avril 2001, Michael Page fait partie de PageGroup et compte aujourd’hui 156 bureaux répartis dans 34 pays et rassemble près de 5 000 collaborateurs.

En Belgique, l'expertise de PageGroup se décline à travers trois marques principales : Page Executive, un des leaders de la recherche de dirigeants ; Michael Page, qui identifie pour ses clients les meilleurs cadres confirmés et Page Personnel, spécialiste de l'intérim et du recrutement de cadres 1er niveau, de techniciens et d'employés qualifiés.  Le groupe est présent dans trois bureaux à travers le pays : Bruxelles, Anvers et Gand ainsi qu’à Luxembourg.

 

Contact

Michael Page - Sotiris Gassialis - sotirisgassialis@michaelpage.be / 02 509 45 74 / +32 494 13 56 78

Origami PR – Fabienne Smets – fabienne@origami.be - 02 539 07 04